Lundi 29 mars 1 29 /03 /Mars 19:43
00 29gLui03


J’avais de la peine à maintenir cette croupe qui se trémoussait en tous sens, tandis que Nicky effectuait sur mon membre une succion délicieuse. Quel talent consommé ! A chaque fois que j’étais sur le point de jouir, elle savait ralentir la caresse, juste au dernier moment…En un quart d’heure, dix fois au moins je crus décharger et dix fois elle me retint au bord de l’abîme…

La volupté que nous ressentions était d’une acuité qui m’étonna…

On aurait dit que celle de chacun de nous s’ajoutait à celle des autres, ou plutôt était multipliée par elles pour lui retourner ainsi amplifiée comme dans un circuit magnétique.

La jouissance fit faire un tel bond à Esther que je lâchai prise…Je lâchai en même temps tout mon foutre dans la bouche de Nicky par un éclatement des plus féroces.

Après cette explosion, nous sommes restés je ne sais combien de temps étendus, bras et jambes déjetés, tels des pantins désarticulés, complètement abrutis de volupté…

 

                                          *

                                        *  *

 

Je fus le premier à m’éveiller…J’allumai une cigarette.

Tout en regardant ces deux jolis corps dorés et humides étendus à mes côtés, ces deux chevelures blonde et brune emmêlées, je pensais à Bob…

Probable qu’il a dû se réveiller depuis…Sa première réaction a certainement été le désir de venir se joindre à nous, mais il a dû se dominer, de crainte de paraître moins mariole que moi qui n’ai pas bronché la nuit dernière…Ce qu’il doit râler, le connard ! Je souriais d’aise en pensant à la tête qu’il devait faire !

Tout en suivant des yeux les volutes bleues de la fumée de ma cigarette, j’essayai de faire le point…Voyons, où en étais-je exactement ?

Cette nuit, j’avais dans mon lit deux jolies femmes que j’aimais et qui m’aimaient…J’étais heureux !...Mais après, Que se passerait-il, Quel serait l’aboutissement logique de notre fameux  « plan »,

Difficilement imaginable…

En fait, je n’avais aucune envie de tolérer Bob et je comprenais que je ferais tout ce qui serait en mon pouvoir pour l’éliminer…

Par contre, Nicky s’y opposerait certainement, ou alors il faudrait que je quitte Esther…Donc la seule solution paraissait être celle-ci…L’échange pur et simple…

 

                                           *

                                          *  *

 

Nicky dormait allongée sur le ventre, une de ses jambes pendant hors du lit…

Je m’assis derrière celle-ci, sur le bord du lit…Le paysage intime qui s’offrit à mon regard me rappela mon intention que j’avais eue tout à l’heure de lui, mettre ma pine au cul…

-        Et si je l’enculais pendant qu’elle dort, pensais-je tout haut.

L’idée était raisonnable…Mais banderais-je suffisamment fort après le terrible suçage de tout à l’heure ? Je n’avais pas à m’inquiéter ! Rien que d’y penser, ma queue prit rapidement l’apparence d’une tige d’acier…

                                                         

                                         *

                                       *  *

 

 Pour commencer, j’approchai mon visage des fesses de Nicky que j’écartai doucement de manière à humecter le trou de son cul où ma langue s’enfonça joyeusement…

Le corps ensommeillé de Nicky se trémoussa et quelques légers soupirs s’échappèrent de sa gorge. On aurait dit un roucoulement de colombe qui dura tant que ma langue n’eût pas terminé son travail préliminaire….

 

A suivre



00 30colormydays4

Par Peter Pan - Publié dans : textes érotiques - Communauté : Sensualité & Simplicité
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Retour à l'accueil

Pages

Le blog de Peter Pan

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Décembre 2016
L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  
<< < > >>

Derniers Commentaires

me contacter

Texte Libre

Compteur de visiteurs en lignes

Texte Libre

Texte Libre

Texte Libre

Compteur Global

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés