Mardi 9 février 2 09 /02 /Fév 15:46
sn111

Le gland entra sans trop d’efforts…Puis, par petits coups, le membre progressait, lentement, mais sûrement…Nicky se trémoussait bien, se tordait, râlait, gémissait, criait parfois, tandis que Bob opérait d’un air important et très satisfait de lui-même, me jetant de temps à autre un petit coup d’œil légèrement narquois.

Il est vrai que de mon côté, je ne me manifestais pas trop, me contentant de caresser et branler Esther qui s’intéressait passionnément au spectacle.

De nouveau, pour moi, la jalousie prenait le dessus sur l’excitation et j’avais une envie féroce de foutre le camp. Je ne pouvais plus supporter de voir Nicky se pâmer ainsi en se faisant enculer par Bob.

Sa bite était maintenant entièrement entrée dans le cul de Nicky qui gueulait son plaisir à tue-tête. Je voyais ses cuisses écartelées sur une vulve que deux mains fébriles masturbaient avec une énergie proche du désespoir.

Nicky s’abandonnait toute à une volupté folle. Ses râles et ses cris étaient entrecoupés de petites phrases et de mots sans suite.

-        Oh ! Ce que tu m’encules bien, ce soir, c’est formidable ! Je sens ta grosse queue qui a pénétré jusqu’au plus profond de mon cul…Je la sens qui fouille mon ventre…Remue ! remue ! Enfonce encore si tu peux…Transperce moi ! C’est terrible ! Plus fort ! Encore ! Ah ! Ce que c’est bon ! Aaaah ! Aaaah !

Cette fois c’étaient de véritables hurlements qui s’exhalaient de sa gorge, tandis que Bob fonçait tant qu’il pouvait.

Mais Nicky répétait maintenant, en criant très fort, comme une folle, les mêmes mots :

-        Oh ! ce que c’est bon !...Tu m’encules !...Tu m’encules !...Tu m’encules !...Tu m’en…

Esther était visiblement dans tous ses états…

Elle crispait désespérément sa main sur ma queue, mais hélas ! Je bandais mou. Cette constatation l’énervait, car elle se rendait un peu compte que si j’avais été à la place de Bob, je me serais certainement conduit comme lui…

En désespoir de cause, elle entreprit de me sucer de nouveau, mais cette fois-ci elle s’agenouilla et se tourna de côté de manière à continuer à profiter du spectacle…

 

 

                                *

                              *  *

 

Pendant quelques secondes, ce fut sur le lit un festival de cris, de râles, de soupirs énormes et de soubresauts, puis soudain, tout se calma.

On entendit seulement la voix mourante de Nicky murmurer :

-        Ne t’en vas pas déjà, mon chéri ! Reste bien dans mon cul jusqu’à ce que tu débandes.

Pour ma part, j’avais surtout sommeil. Je ne fis aucun effort pour retenir ma jouissance tandis qu’Esther me suçait la bite, et je lui déchargeais rapidement entre les dents.

Ensuite Esther remonta à ma hauteur et nous restâmes enlacés en travers du lit. Derrière nous, Nicky et Bob étaient aussi allongés en travers. Bob était derrière bien sûr, ce qui fait que Nicky était tout près de moi. Je me rapprochais doucement, ce qui me permit de ressentir le contact de sa peau sur la mienne. Malgré son état semi comateux, elle réalisa et se rapprocha aussi un tout petit peu…Mais ce fut suffisant pour que nous soyons presque collés l’un à l’autre.

J’éprouvais au contact de cette chair tiède, tendre et toute moite de sueur, un étrange bien-être. Tout ce qui venait de se passer n’avait plus grande importance. Je me sentais heureux comme aux premiers jours où nous nous connaissions, Nicky et moi et que nous flirtions gentiment ensemble.

Il n’y avait pas de doute, j’étais amoureux d’elle comme il y a trois ans. Je l’étais de nouveau…ou peut-être l’avais-je toujours été…

 

 

A suivre







sn114
Par Peter Pan - Publié dans : textes érotiques - Communauté : Hommage à la Féminité
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Retour à l'accueil

Pages

Le blog de Peter Pan

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Décembre 2016
L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  
<< < > >>

Derniers Commentaires

me contacter

Texte Libre

Compteur de visiteurs en lignes

Texte Libre

Texte Libre

Texte Libre

Compteur Global

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés