Dimanche 15 janvier 7 15 /01 /Jan 18:37

tumblr_l6xhgbilhW1qciaxlo1_500.jpg

 

 

Cette fois, nous ne nous sommes pas endormis. Après nous être lavés les parties intimes, qui étaient brûlantes et commençaient à nous faire un peu mal, nous nous sommes étendus tranquillement sur le lit, souriants, las, heureux et repus…

Après avoir bu un peu de Bourbon pour nous remettre en forme, nous avons fumé quelques clopes tout en devisant gentiment…

C’était Esther, un peu vexée d’avoir été traitée de novice, qui cherchait à s’instruire en interrogeant Nicky, comme si celle-ci avait été professeur à l’école de la jouissance et de la volupté…

-        Tu devrais nous raconter, Nicky, disait-elle, quelques une de ces petites séances que tu as faites à plusieurs, histoire de nous remettre dans le bain…

-        Quel genre de séances ?

-        Ce qui me plaisait le plus, ce sont celles où tu étais avec plusieurs mecs à la fois…

Nicky réfléchit un instant, comme s’il lui eût fallu choisir parmi un nombre considérable…

-        Il y a trois ans…non, deux ans, quelques mois après mon mariage, je suis allée à une soirée…

-        Avec Bob, demandai-je avec humour.

-        Tu es fou ! Il ne l’a jamais su ! Une soirée disais-je, où, par je ne sais plus quel concours de circonstances, je me suis trouvée la seule fille parmi une dizaine de garçons…

Je dois avouer que cette  que cette sorte de confidence ne m’enthousiasmait pas particulièrement et j’en voulais à Nicky de tomber dans le piège que lui tendait ma femme.

-        Magnifique s’extasia Esther, qui commençait à se branler tout en l’écoutant. Et alors ?

-        D’abord nous avons dansé puis flirté…J’ai embrassé deux ou trois garçons, puis comme les autres étaient jaloux, je les ai embrassés aussi. Mais pendant que j’en embrassais un, ses copains me caressaient et commençaient à me déshabiller…J’eus beau me défendre…

-        Tiens tu te défendais ?

-        J’étais un peu inquiète, tout de même…Dix garçons à la fois, c’est beaucoup ! …Lorsque je fus complètement à poil, je me sentis transportée sur un lit où tout mon corps fut littéralement couvert de bouches…L’une sur la mienne, une autre sur chaque sein, une sur le ventre, une sur chaque cuisse…Une à la chatte, une au cul…

-        Terrible ! s’exclama Esther qui se branlait maintenant avec ardeur d’une main, tandis que l’autre, qui venait d’écraser la cigarette, se crispait sur ma bite qui commençait à se durcir douloureusement…Ce que tu as dû te régaler, salope !

-        Je dois avouer que ce n’était pas trop désagréable…Mais il y avait quand même trois ou quatre mecs de trop, et puis j’étais toujours un peu inquiète. Ce qui était drôle c’est que de temps à autre, j’entendais une voix qui disait : « Mais enfin, laissez-m’en un morceau. »

Mais pendant ce temps, les garçons se déshabillaient et, au bout d’une demi-heure je me trouvais avec une bite dans la bouche, une dans le cul, une autre dans la chatte, une à chaque main, une sous chaque aisselle, une autre entre les seins…

-        Fantastique ! gémit Esther. Tiens, au lieu de me laisser me branler seule, tu pourrais me le faire, pendant que je te le ferai à toi d’une main et de l’autre à Gilles…

-        Oh ! excuse-moi ma chérie, je croyais que tu préférais le faire toute seule…Alors où en étais-je ?

-        Tu étais en train de te faire baiser par tous les trous…et même ailleurs ! J’espère qu’ils ont tous déchargé en même temps…

-        Ça je ne m’en souviens pas ! Ce qui est certain, c’est que j’étais inondée de partout…Toute gluante ! Ils avaient tous joui, mais ils n’en étaient pas calmés pour ça !...Moi non plus !

Alors je les ai fait asseoir chacun sur des chaises disposées en rond et je me suis agenouillée devant chacun d’entre eux pour leur sucer la bite à tour de rôle…

-        Et tu as avalé tout ce foutre ?

-        Non je ne crois pas ! Une partie seulement…Ce qui m’a le plus amusée, c’est de comparer toutes ces bites…Il n’y en avait pas deux de pareilles…Comme ils rebandaient toujours ces braves garçons, je me suis faite baiser en m’asseyant dessus…

-        Comment ça ?

-        Eh bien !je m’asseyais sur une bite que je rentrais dans ma chatte…Je faisais deux ou trois mouvements de haut en bas, puis je passais au voisin, et ainsi de suite…

-        Formidable !

-        Et puis j’ai fait la même chose pour le cul…

-        Oh !...

-        Esther, à présent, se jetait sur le sexe de Nicky pour la sucer avec rage…

Celle-ci se renversa de manière à amener sa bouche entre les cuisses de ma femme et ce fut le soixante-neuf le plus rageur et échevelé que l’on puisse imaginer…

 

tumblr_lc9ksxufTq1qbavd3o1_500.jpg

Par Peter Pan - Publié dans : textes érotiques - Communauté : Scorpion-sexy
Ecrire un commentaire - Voir les 14 commentaires
Retour à l'accueil

Pages

Le blog de Peter Pan

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Décembre 2016
L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  
<< < > >>

Derniers Commentaires

me contacter

Texte Libre

Compteur de visiteurs en lignes

Texte Libre

Texte Libre

Texte Libre

Compteur Global

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés