Lundi 15 mars 1 15 /03 /Mars 15:51
superbe-cul



Cette précision me fit l’effet d’un coup de poignard. La situation était inversée. J’étais jaloux de Nicky comme si elle était ma femme, alors que je me réjouissais de tout ce qu’avaient pu faire Bob et Esther ensemble…Mentalement, j’avais divorcé et j’avais épousé Nicky !

Mais Esther continuait son reportage…

-        Nous avions fait le triangle suceur…

-        Il t’a baisée aussi ?

-        Mais non, tout de même, je ne me serais, pas permis d’aller jusque là…

-        Tu sais, si ça peut t’amuser, un peu plus ou un peu moins ! Surtout ne te gêne pas pour moi…

-        C’est bien vrai, mon chéri, que tu m’aimes à ce point que je puisse tout me permettre ?

Que métier elle me faisait faire, cette Nicky ! Je commençais à me dégoûter réellement. L’émotion d’Esther me faisait de la peine.

Pourtant, ma vilenie était fructueuse. Ces phrases d’Esther en fournirent la preuve.

- Tu sais moi aussi je comprends que je t’aime suffisamment pour ne pas être jalouse. La nuit prochaine, c’est Nicky qui viendra ici, seule. Tu pourras faire tout ce que tu voudras avec elle, même la baiser ou l’enculer si ça te fait plaisir !

Décidément, le crime paie !!!

 

                                      *

                                    *  *

 

La main d’Esther avait de nouveau réussi à raidir mon sexe, tandis que de mon côté je la branlais ferme. Ce fut elle qui écarta ses lèvres pour y diriger ma verge qui pénétra d’un coup dans sa chatte toute mouillée, tandis que je m’allongeais sur elle…

Notre discussion m’avait drôlement excité et ma victoire m’avait mis de bonne humeur…Aussi je baisais avec entrain. Comme toujours quand je baise ou quand on me suce, j’entretiens mon excitation par des rêveries érotiques…Ces derniers jours, j’imaginais, de préférence, que je faisais l’amour avec Nicky. Tout à l’heure, c’était une partouse grandiose. Cette fois, c’étaient les caresses de Bob et d’Esther qui m’excitaient le plus…

-Raconte moi tout ce que tu as fait avec Bob, tu verras comme tu vas mieux jouir ! Tu l’as sucé ?

- Euh !

- Dis- moi que tu l’as sucé ! Que tu as pris sa bite dans ta bouche ! Que tu as bouffé tout son foutre !

- Oui, je l’ai sucé pendant que Nicky me suçait…Nous avons inversé le triangle…

- Continue ma petite salope ! Je sens mon foutre qui monte…Mais je me retiens, ne t’inquiète pas !

- Et puis…Oh ! Un peu moins vite, tes coups de queue, sinon je vais partir tout de suite…

- Et lui, qu’est-ce qu’il t’a fait ? Dis-le moi, ce qu’il t’a fait…Dis-le moi qu’il t’a baisée…Qu’il t’a enfilé à couilles rabattues pendant que Nicky te suçait ta petite étoile !

- Non c’est  lui qui me léchait le cul pendant que Nicky me suçait le bouton….Ohhh ! Arrête un peu !...

- Et toi, qu’est-ce que tu faisais pendant ce temps ? Tu me le dis ?

- Moi ? Eh bien ! Je ne sais plus…Ah ! Oui, ça me revient ! Moi je les branlais tous les deux !

- Et après ?

- Après m’avoir bien sucé le cul, il m’a…….

- Qu’est-ce qu’il a fait ?

- Il m’a….enculée….Pendant ce temps, Nicky me branlait la chatte avec une banane…On aurait dit une bite. Je m’imaginais que c’était toi ! Il me semblait que tu me baisais, que j’avais ta queue dans ma chatte et celle de Bob dans le cul…C’était terrible ! Ohhhhhhh ! Cette fois je ne peux plus me retenir…Je vais partir…Ahhhhhhhhhh !...

- Moi aussi ! Mon foutre arrive à gros bouillons…

- Dis ! Il faudra le faire un de ces jours…

- Quoi ?

- Que tu m’encules pendant que Bob me baisera…Dis-le qu’on le fera !

- Oui, on le fera ! Il y aura deux queues qui jouiront en même temps en toi… Et puis on ira chercher Marc et tu le suceras…

- Ohhhhh ! Je n’en peux plus ! Ça y est !....Viens !... Ohhhhhhhhhh !

- Moi aussi…..Je jouiiiiiiiiiiis

Mes tempes bourdonnaient, nos halètements se confondaient et on aurait dit que toutes les fibres de mon corps s’illuminaient dans un gigantesque feu d’artifice…Une explosion atomique qui anéantissait le monde entier…

 

                                       *

                                     *  *

 

Dès que nous recouvrîmes l’usage de la parole, Esther chercha à me rassurer…

-        J’espère que tu n’as pas cru tout ce que je t’ai raconté tout à l’heure…C’est la jouissance qui me faisait délirer. J’ai beaucoup exagéré, tu sais !

-        Tu m’as raconté quelque chose ?...C’est curieux, j’ai oublié !

-        Esther enfouit sa tête dans le creux de mon épaule et m’étreignit passionnément…

Ce qui serait drôle, c’est que toute cette histoire n’ait d’autre résultat que de raffermir notre amour, entre Esther et moi !

On dirait que ça en prend le chemin !

 

A suivre.




tumblr ku23ib1Cat1qzs286o1 500

Par Peter Pan - Publié dans : textes érotiques - Communauté : Scorpion-sexy
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Pages

Le blog de Peter Pan

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Décembre 2016
L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  
<< < > >>

Derniers Commentaires

me contacter

Texte Libre

Compteur de visiteurs en lignes

Texte Libre

Texte Libre

Texte Libre

Compteur Global

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés