Mercredi 7 janvier 3 07 /01 /Jan 18:13

Tu es là assis devant ton écran,
Tu tapes je ne sais quoi
Je te regarde comme pour la première fois
J’entends cette musique qui ne sort plus de ma tête
Elle m’emporte tellement loin
J’ai une seule envie venir te rejoindre
Alors je ferme mes yeux
Lentement je commence à sentir cette ivresse
Lentement une chaleur douce m’envahit
Mes joues brûlent, mes mains tremblent, mon cœur s’accélère

Je m’approche, je passe ma jambe de l’autre coté
Je me retrouve à califourchon sur toi
Je ne sais toujours pas ce que tu attends de moi
Mais peu importe
Ma main caresse ta joue
Mes yeux brûlent de désir
Ce désir que tu as fait naître en moi
Mes lèvres cherchent le contact de ta peau
Je sais maintenant que tu me désires
Car tes lèvres se posent sur les miennes

La quête du plaisir commence
Tes mains découvrent mon corps
Légèrement par de doux effleurements
Légèrement par de tendre caresse.
Tes mains charnelles
Tes lèvres délicates
Ton parfum enivrant
Ta musique tellement sensuelle

Je sens mon plaisir grandir
Je sens ton désir croître
Nos langues fusionnent. Notre souffle s’accélère
Tes mains s’approprient  mon corps
Ma bouche goûte cette peau si douce
Elle a soif de connaître ce corps
Une ivresse s’empare de nos corps
La passion du plaisir.

Doucement je prends cette verge
Si chaude, si douce
Elle glisse timidement
Elle glisse tendrement
Mes lèvres l’encerclent
Ma langue la lèche
Délicatement mes mains se joignent aux mouvement
Ce rythme ne cesse d’augmenter
Je te regarde, j’aime lire ton désir
Nos yeux se croisent
Tu m’attrapes le menton et me relèves

Je reprends ma place sur toi
Mais là je sens une chaleur s’introduire
Une onde  sensuelle me remplit le corps
Tes mains se posent sur mes seins tendus
Tu joues avec mes mamelons
Mon corps s’anime à une cadence frénétique
Je sens mon plaisir grandir
Je ne contrôle plus mon corps
Tu me regardes, mon visage s’empourpre  d’extase
Mes lèvres laissent échapper un cri de bonheur
Tu t’agrippes à mes fesses
Car toi aussi tu jouis
Je t’offre une dernière fois mes lèvres
J’ouvre mes yeux ta photo est toujours là

Il est tard
je coupe la musique
Les ordinateurs vont s’éteindre
Bonne nuit.

 


Par Peter Pan - Publié dans : textes érotiques - Communauté : Se dévoiler, se sentir vivre
Ecrire un commentaire - Voir les 6 commentaires
Retour à l'accueil

Pages

Le blog de Peter Pan

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Décembre 2016
L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  
<< < > >>

Derniers Commentaires

me contacter

Texte Libre

Compteur de visiteurs en lignes

Texte Libre

Texte Libre

Texte Libre

Compteur Global

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés